Le chef Juriaan Snellen dévoile ses prédictions sur les tendances 2014

 

Le locavorisme persiste. En 2014, l’intérêt envers les ingrédients locaux n’ira qu’en s’intensifiant. De plus en plus de gens encourageront la boulangerie artisanale de leur quartier et le samedi, c’est la famille entière qui visitera le marché public pour faire provision de viandes et de fromages frais.

Les inspirations du Moyen-Orient. Cette année, la cuisine inspirée du Moyen-Orient sera de toutes les occasions. Je m’attends à voir ouvrir des restaurants familiaux et sympathiques où l’on sert aux tables les chawarmas de bœuf ou de poulet, les salades fattouches et le baba ghanouj traditionnels ou des casse-croûte décontractés proposant des ingrédients frais pour garnir son propre gyros. Les aliments halals, qui proviennent justement du Moyen-Orient, sont ceux dont la consommation est permise en vertu des règles alimentaires islamiques et pourraient également figurer au menu de plus en plus souvent.

L’année du yogourt. Le yogourt sera l’ingrédient-vedette de l’année; il s’agira d’un incontournable dans les trempettes, les soupes, les sauces pour salades et autres. En Europe, ce produit laitier polyvalent est ainsi utilisé à toutes les sauces depuis toujours et à présent, au Canada, les chefs commenceront à en explorer toutes les possibilités.

Les repas déstructurés. Les divers repas de la journée se fondent en un grignotage constant de plats en petites portions. Plusieurs restaurants offrent déjà des petits formats de leurs salades et de leurs sandwiches exclusifs. De plus en plus d’établissements adopteront la tendance en offrant des goûters sucrés en matinée et salés en après-midi.

Les mixologues étoiles. Les barmans deviennent les nouvelles rock stars des restaurants et créent des chefs-d’œuvre à partir d’ingrédients exotiques dénichés dans les frigos de l’établissement. Cette tendance s’affirmera parallèlement à la popularité des microbrasseries locales, tout comme le concept des accords bières et mets, ce qui signifie qu’un repas de quatre services sera accompagné de quatre bières plutôt que de vins.

comments powered by Disqus